Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aleijadinho (~1738-1814) -sculpteur, peintre et architecte

Antonio Francisco de Lisboa est le plus grand artiste portugais du Brésil du XVIIIème siècle. Son art adopte le style du baroque tardif, et en particulier le rococo, qu'il porte à sa perfection dans la décoration et l'ornementation toujours très riches des églises auxquelles il travaille. En revanche, ses choix architecturaux sont plus sobres: ses églises et leurs façades ne défient ni le ciel ni la terre, mais s'inscrivent au contraire avec sagesse et harmonie dans leur environnement. Une richesse extrême est ainsi placée dans un écrin de paix et de solennité, dans une beauté architecturale pure et sure. 

La richesse intérieure est ce à quoi le condamne une maladie dégénérative de ses membres. Celui qui sera surnommé sans ménagement "le petit estropié", Aleijadinho, est quasiment contraint de ne plus se montrer en public à partir de l'âge de 40 ans. Néanmoins, afin de pouvoir continuer à sculpter, Il demandera à ses aides et apprentis de lui attacher fermement aux poignets les maillets, les burins et autres outils nécessaires, car il n'avait déjà presque plus de doigts. Il fallait aussi le stabiliser au niveau des jambes afin de lui permettre de se maintenir debout, car ses pieds étaient touchés de la même manière. Il ne sortait plus que de nuit et demeurait caché le jour...     

Aleijadinho (~1738-1814) -sculpteur, peintre et architecte

Nous sommes dans la région du Minas Gerais, près de la petite ville de Conhongas. Dans la tradition chrétienne, un mont sacré accueille ici le Sanctuaire du Bom Jesus de Matozinhos. Le site est conçu comme un lieu de pèlerinage comportant notamment les scènes de la passion du Christ. Les peintures et l'ornementation de l'intérieur de l'église, les sculptures en bois peint, les riches enluminures, les encadrements très travaillés: tout témoigne du style rococo qu'affectionnait Aleijadinho.  

Mais à l'extérieur, sur le large parvis de l'église, Aleijadinho a placé 12 statues dont la présence témoigne de son génie absolu.

 Il ne s'agit plus ici seulement d'art baroque et encore moins du rococo, mais d'un art devenu intemporel...

Aleijadinho (~1738-1814) -sculpteur, peintre et architecte

En effet, des dieux rôdent: ce sont les gardiens du lieu. Ils ne sont point immobiles car tout rayonne à partir d'eux. Ils forment un réseau, un enchevêtrement, ils ont tissé sur la terre et dans les airs l'âme divine à laquelle nul ne saurait échapper.

Pareils à des samouraïs de pierre, 12 prophètes extatiques surveillent l'entrée des mortels. Ce sont des veilleurs, ils symbolisent les points cardinaux. Chacun est l'épicentre de la séparation du bien et du mal.

Car nul n'entrera au royaume de Dieu sans avoir renoncé au mal. 

Aleijadinho a sculpté 12 prophètes, comme les 12 apôtres, comme les 12 tribus d'Israël et les 12 portes de Jérusalem...

Dieu est le maître du temps et de l'espace. Il y a douze mois dans l'année et l'espace a douze dimensions (les 4 points cardinaux multipliés par les 3 directions de l'espace). Les douze prophètes connaissent le temps et l'espace, ils ont vu et entendu la prophétie. Ils tiennent tous à la main le parchemin de la prophétie. Ils la dictent à leur tour aux humains qui les contemplent. 

Tout l'espace vibre du discours de dieu à travers l'éternité de ces pierres humaines.

Aleijadinho (~1738-1814) -sculpteur, peintre et architecte

Les prophètes n'ont nul besoin de se montrer belliqueux. Leur force intérieure suffit. La vérité est leur seule arme. Ils menacent, ils préviennent, parfois le bras levé et l'index pointé vers le ciel. 

il ne s'agit pas seulement de faire peur aux brebis égarées avec cette scénographie de pierres visibles depuis toute la vallée. Le message est aussi politique, et s'adresse aux puissants de la ville:

"Tremblez, maîtres et petits seigneurs! Tremblez, vous qui êtes avides de l'or que l'on extrait à Ouro Preto! Tremblez pour chacun de vos esclaves et pour tous les déshérités que vous laissez sur le bord du chemin! Rien n'échappera à la prophétie, et le Dieu des pauvres triomphera de votre vanité.

Aleijadinho (~1738-1814) -sculpteur, peintre et architecte
Aleijadinho (~1738-1814) -sculpteur, peintre et architecte
Tag(s) : #Sculpture

Partager cet article

Repost 0