Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Modigliani (1884-1920) - La Mendiante (1909)

Modigliani ne peint jamais un symbole. 

Il peint des formes de vie et non la vie des formes.

On n'interprète pas un Modigliani, on le vit.

 

Il n'y a que rarement plus d'une personne représentée sur ses toiles. Il n'y a pratiquement jamais de décor ou d'objets superflus, la toile est sobre, le corps est toujours prêt à renaître. La peinture les préserve à l'état vivant, désirables. Il ne s'agit jamais du passé ni d'une scène de vie mais bien davantage de la vie comme scène. Le portait vivrait encore si nous le rêvions. Ses portraits et ses nus sont des essences de vie, des extraits de la chair, des appels au regard, au toucher. Avec délicatesse, avec tendresse.  

Il s'agit de vivre la présence, non de l'interpréter. Ici pas de champs sémantique. Pas d'abstraction ni de déformation cubiste, pas d'associations soi-disant libres ni de paradoxes surréalistes. 

La Mendiante. De quoi est-elle la beauté?

La beauté de l'humilité: être une Mendiante qui donne.

S'en tenir à être soi, s'en tenir à apparaître, s'en tenir à être là, s'en tenir à la vie. 

Qu'est-ce qu'une vérité première en peinture?

 

Une femme humble. Car rien ne peut la précéder, rien ne peut lui succéder. 

La Vénus du Présent.

 

"La beauté est la vérité, la vérité est la beauté, c'est tout, il n'y a rien d'autre à savoir" (Keats)

On pourrait toucher la Mendiante comme un sacrilège et l'aimer sans en être digne.

Tu ne la prendras pas dans tes bras.

Tu ne l'embrasseras pas.

Tu ne jouiras pas d'elle. 

Nous ne sommes pas du même côté de la toile. Nous ne sommes pas du même côté de la dignité.

La regarder, c'est être moins pauvre.

 

La Mendiante ne mendie pas. 

La Mendiante se tait et nous parlons.

La Mendiante ne regarde pas et nous regardons.

Ni signe, ni symbole, la Mendiante ne mendie pas le sens, elle l'est.

L'être humain, donné dans la présence.

 

Tag(s) : #Philosophie, #Peinture
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :